Qu’est-ce que la Méditation Hridaya ?

Révéler sa vraie nature

En se demandant « Qui suis-je ? »
divider

La Méditation Hridaya est un cheminement spirituel en soi. C’est une manière de révéler notre essence fondamentale, le Soi Suprême, atman, ou le « Coeur Spirituel », comme mentionné dans de nombreuses traditions.

D’un point de vue technique, il se compose de trois attitudes :

  1. La conscience du centre coeur (dans la région de la poitrine)
  2. La conscience de courtes pauses après l’inspiration et l’expiration
  3. La quête du Soi (en se posant la question « Qui suis-je ? »)

Le doigt qui pointe vers la Lune

Il existe une très belle métaphore dans la tradition Zen, « Le doigt qui pointe vers la Lune », qui décrit la relation entre les éléments techniques de la pratique et l’Ineffable. Elle suggère que nous ne devrions jamais rester concentrés sur le doigt en soi, mais toujours regarder dans la direction qu’il pointe.

De la même manière, ces trois attitudes sont que comme des « doigts » qui pointent vers la Conscience Suprême. Ils ne sont que des indicateurs ou des portes vers l’Immensité de notre Être. Par conséquent, ces attitudes n’ont pas de valeur en elles-mêmes, mais seulement en rapport avec ce qu’elles sont capables de révéler.

Par exemple, nous pouvons nous concentrer sur la zone de la poitrine et cela peut certainement, avec le temps, apporter un niveau accru de concentration, de clarté mentale et de conscience de nos émotions. Mais tout cela est limité au domaine de notre personnalité.

Quand nous comprenons que le centre cœur n’est qu’une indicateur, nous nous ouvrons à une nouvelle « dimension », décrite par Jésus ainsi : « Le Royaume de Dieu est en vous ».

De fait, le centre cœur n’est pas seulement un « point sur lequel se concentrer ». Il amène le goût de l’Infini.

De la même manière, les deux autres attitudes, les pauses après l’inspiration et l’expiration, et la question « Qui suis-Je? » indiquent juste la direction vers cette dimension qui transcende les limites de l’individualité.

Par conséquent, la Méditation Hridaya, tout en utilisant ces outils, finit par les dépasser, offrant ainsi un chemin naturel de célébration de la liberté et de la joie d’Être.

« Ce que tu cherches est ce qui cherche. »

Saint François d’Assise